devlopart.com
 

Le mouvement expressionniste


histoire de l'art
histoire de l'art

Un mouvement artistique et littéraire


L'invention de la photographie ayant contribué à sa libération des conventions elle a certes anticipé les transformations fondamentales qui se sont produites dans les rapports de l'art avec le réel.

   Bien que le nom soit postérieur à leurs époque on peu dire que Vincent Van-gogh et Edward Munch ont par leur façon annoncés le mouvement.

   Il serait entré en Allemagne par l'intermédiaire de Wilhem Worringer ou par Paul Cassirer qui, en 1910, aurait déclaré devant un tableau de Pechstein,  qu'il s'agissait plutôt d'expressionnisme, le mot serait ainsi resté dans le milieu artistique et pour tous ceux dont l'intention était d'exprimer leurs passions et émotions.

   A l'inverse de l'impressionnisme et du fauvisme ou autre école l'expressionnisme est une tendance, et par sa volonté d'exprimer les passions humaine, il renoue avec le baroque.

Le but de l'artiste n'est pas une reproduction fidèle de la réalité ou une perfection picturale, il aspire plutôt  de manifester ses sentiments face à la réalité.

Les expressionnistes sont proches du peuple et n'hésitent pas à représenter les drames de la vie, et à signifier sa douleur dans leurs oeuvres

Trois périodes distincts


   La première, située entre 1885 et 1900, est celle des précurseurs. Gauguin, Van Gogh, Toulouse-Lautrec, Ensor, Munch, Hodler forment , une réaction contre l'impressionnisme et contre l'objectivisme de Cézanne et de Seurat.

   Une seconde vague naîtra vers 1905, avec les peintres allemands de "Die Brucke", avec Rouault, le Picasso de l'époque bleue et nègre et,  les peintres fauves français.

   La troisième sera l'expressionnisme allemand et viennois entre 1910 et 1930 et  Chagall,  Soutine et Modigliani à Paris.

Mouvement assimilé à la folie


    Autour de l'expressionnisme c'est la folie qui rôde, mais aussi 'héroïsme et la sainteté, le diabolisme et la sorcellerie, ce n'est pas simplement un mouvement pictural  mais, à l'instar du surréalisme,  un mouvement littéraire et cinématographique ( Le cabinet docteur calligari 1919, Nosferatus 1922 et Métropolis 1927 ) .

  Il traduit sa subjectivité marquée par le sentiment de la souffrance et du tragique, par la déformation exagération et stylisation,  tout pour procurer un maximum d'intensité expressive.

 C'est un mouvement révolutionnaire, qui accepte ce qui pourrais dépasser sa raison et va même le rechercher et accueillir tout ce que peu lui donner son moi conscient ou inconscient.
 
   Une totale recherche du lâcher  prise et du besoin d'exprimer la par instinctive de l'homme



histoire de l'art
histoire de l'art


 expressionnisme