devlopart.com
 

Des maîtres forgerons


histoire de l'art
histoire de l'art

Un dessin appliqué


Vivants entre VIII ème et le II ème siècle av.J.C, dans un territoire appelé L'Etrurie, en Italie centrale  les étrusques  constituèrent une civilisation qui donna naissance à la Rome archaïque .

      Les Romains ayant détruit les villes et les archives, on connait surtout l'art des étrusques grâce aux tombes et monuments funéraires.

      Techniquement les parois des tombes sont polies, puis est gravé le dessin et les couleurs sont appliquées directement sur la surface, pour la fresque les surfaces sont d'abord enduites d'argile puis de chaux, les couleurs sont ensuite appliquées à la détrempe à base d'eau ou de lait.

      Scène de banquet, de danse, de compétition sportive, la lutte, la chasse et la pêche sont les sujets les plus fréquents, sans oublier que le paysage fait sont apparition dans les compositions. Le choix de la couleur répond  à un code bien précis : le brun-rouge pour la peau des hommes et le blanc pour les femmes, le dessin est toujours ourlé d'un trait ferme et noir.

Des interprètes


Un art aux caractéristiques artisanales avec un but pratique, fortement influencé de l'art grec, essentiellement décoratif, peu soucieux des détails. Les artistes récupèrent souvent les formes des objets venus d'ailleurs et les recopient, construisant leurs propres modèles .

       Les étrusques s'appliquent à transcrire dans un langage raffiné où la spontanéité l'emporte sur l'étude, les mouvements sur l'équilibre, où la figure trouve à s'exprimer, où l'individu transparaît. Souvent à la recherche d'effet dramatisant, la nature y est vue avec une joie élémentaire, le dessin est vivant, on y trouve le mouvement tourbillonnant de la vie. Les représentations aux couleurs vives montrent un désir de  vivre et l'intention de recréer, pour le défunt, le milieu et les modes de sa vie terrestre, ses moments de joie et de bonheur  et la présentation du statut social de sa famille.

De la céramique à l'orfèvrerie


Considérés comme d'excellents forgerons, ils utilisaient des fours de fusion très élaborés, construits sur des flans de montagne proche de la mine et disposés de telle façon que les vents servaient de soufflets naturels,.Ils y produisent des urnes, vases à boire, réceptacles cinéraires, broches, fibules, fermoirs de premier ordre.

      Le goût des objets précieux favorise le développement de l'orfèvrerie, le filigrane et la granulation sont d'usage courant, des motifs minuscules mêlent  avec habilité des formes géométriques aux figures d'animaux, la difficulté de ces techniques montre combien les artisans étrusques étaient passés maîtres en la matière.

      Les céramiques produites par les femmes dans le cadre domestique, n'utilisent que le décor incisé très élégant fait de spirales, d'oiseaux stylisés, de hachures, et rosettes.



histoire de l'art
histoire de l'art