devlopart.com
 

Histoire de l'art pour tous


histoire de l'art
histoire de l'art

La première pierre


Il est dit que la préhistoire est l'ensemble des évènements concernants le monde des hommes avant l'apparition de l'écriture, ceci est vrai dans notre culture, pour d'autres la préhistoire se situe avant l'arrivée du monde occidental.

      Il y a 32 000 ans l'art était déjà très diversifié du point de vue des thèmes abordés et des techniques employées.

      L'Art rupestre est ce qui est fait sur support rocheux, cependant on pourrait penser que le premier acte artistique, fut de redresser une pierre et de la laisser en position verticale.

       L'art préhistorique et disons l'art en général, est fait pour avoir une prise sur le monde, lui donner un sens. A cette époque il relève généralement de la mystique de la magie, il est tribal et l'on pourrait dire que les premiers hommes étaient animistes, que pour eux le réel et le monde des esprits sont inextricablement liés, l'homme veut se protéger des forces de la nature qu'il ne peut contrôler et par ce biais il pense avoir une emprise sur celles-ci.

       Certaines scènes de chasse ont certainement été peintes comme un exorcisme, pour permettre aux chasseurs de partir confiants et avoir la garantie de ne pas revenir bredouilles. Et parfois pour créer une atmosphère d'un lieu destiné à célébrer des rites.

        D'autres fois elles apparaissent comme un repère ou un calendrier, les motifs dessinés sur les parois sont éclairés à  telle époque ou période de l'année pour indiquer quand les tributs nomades doivent partir vers d'autres contrées.

Des armes et des outils


Si quelque chose devient art à partir du moment où elle a été désignée comme tel, alors les bifaces que les premiers hommes façonnent en sont, même si leur intention eut été de fabriquer simplement un objet tranchant.Il faut reconnaitre qu'ils développaient alors une faculté d'observation remarquable utilisant les modèles de griffes ou de dents pour faire leurs outils et armes ou des arêtes pour coudre. Fabriquer des outils est un acte qui met en mouvement ses facultés intellectuelles. Il suit le gibier qui laisse des traces et il prend conscience du sens d'un signe, d'une empreinte comme témoignages de l'évidence d'un évènement. Par la suite il élabore des signes comme copies du réel, les exécute pour transmettre un message .

       A cette époque ils sont nomades, tout du moins une grande partie, car certains arrivant aux abord du Nil se sont très rapidement sédentarisés, c'est d'ailleurs eux qui ont développé la première des civilisations : l'Egypte.   Pour les nomades la préoccupation principale est la nourriture, la survie. Ils se constituent en société patriarcale, où le chasseur a la plus grande importance car de lui dépend la survie du clan, et les faibles qui menacent sa survie sont abandonnés.

       Les peintures produites dans les grottes de passages sont principalement des bestiaires, pas de scènes anecdotiques, il s'agit souvent d' animaux de proie, et les médiums employés sont l'ocre rouge, l'ocre noire, le sang, la suie, l'hématite.

La chasse


Au gré de son parcours, l'homme se sédentarise, il cultive pour assurer sa nourriture, il consacre plus de temps à des activités dépassant la simple survie et l'on voit apparaitre dans les cavernes de véritables scènes de chasse, il recourt maintenant à l'anecdote et entre dans les détails.

       Une sociétés matriarcale se crée et la femme à une place importante dans la vie sociale, elle élève l'enfant, prépare le repas, c'est certainement elle qui crée les premiers pots en terre,  s'inspirant de la forme des fruits pour réaliser des vases et autres récipients, qu'elle décore.

        Il polie les pierres et s'en sert comme pilon, ou pour tanner les peaux, il avait les armes il a maintenant l'ornement pour séduire ou effrayer :  plumes, colliers de griffes ou de dents, ou couleurs à même la peau. Par l'image il accroit sa capacité à comprendre le monde qui l'entoure et fait corps avec lui.



histoire de l'art
histoire de l'art


 mains

 cheval